Maurice

Vivre à l’Ile Maurice c’est comment ?

Avant de m’installer à l’île Maurice, j’étais une citadine, subjuguée par la ferveur des grandes villes. Alors j’imaginais naturellement que j’allais atterrir dans un endroit digne de chez Robinson Crusoé. Un endroit où il n’y aurait RIEN à par des bancs de sable blanc et la mer turquoise à perte de vue. C’était presque ça, à quelques détails prêts. L’Île Maurice qui compte plus d’un million d’habitants est une île bien urbanisée. Je ne vais pas vous mentir, le choc culturel a quand même été grand et s’adapter à la « vie des îles » n’a pas été chose facile (du moins au début)…

Être du matin

A Maurice, les gens sont plutôt du matin. Ils se lèvent aux aurores, prennent leur thé en écoutant la radio et commencent très tôt leur journée. Idem le weekend. Une façon de vivre étroitement liée au climat. Comme il fait encore bon le matin, les gens préfèrent faire un maximum de choses. Le problème avec ce système, c’est que tout ferme très tôt (exit les centres commerciaux). Donc si vous comptiez aller en ville en fin de journée faire du shopping, c’est raté ! Les magasins ferment à 16h00. Moi qui était habituée à Bordeaux, à flaner en ville après 17h00…fini. Il ne reste plus que les centres commerciaux, qui eux, dieu merci, sont ouverts jusqu’à 20h en semaine et 22h00 le weekend. Sinon, la solution est d’aller se balader le samedi (mais assez tôt parce que les magasins ferment à 17h00). Ceci étant dit, quand vous êtes touristes, cela ne pose pas réellement de problèmes.

Prendre le temps de vivre

Prendre le temps ou perdre du temps…Une notion que je ne suivais pas jusque-là. Dans le bouillon bordelais, ma vie était très active et rythmée. Toujours en train de courir à 100 à l’heure. J’occupais un poste dans l’événementiel alors prendre son temps je ne connaissais pas. Ici, le milieu en entreprise est très différent. La journée est rythmée par les pauses « thé » (et non « café ») ; véritable institution à Maurice : une pause le matin et une l’après-midi. Vous me direz, en France aussi on a des pauses café. Oui mais voilà : on prend souvent notre café rapidement, devant notre ordinateur pour peu qu’on ait un dossier à boucler. Ici, je vous parle d’une vraie pause, d’un rendez-vous qui dure 30 minutes (voir plus pour certains).
Pour continuer sur la même lignée, ne vous étonnez pas non plus si vous faites 2h00 de queue à la banque ou 3h00 d’attente chez le médecin. A Maurice, on ne donne pas de rendez-vous, c’est premier arrivé premier servi. Plus d’une fois j’ai dû prendre mon mal en patience. Vous l’aurez compris, pour vivre bien à Maurice, prenez votre temps !

Pouvoir aller à la plage tous les jours…ou presque

Je vous avoue que savoir qu’il y a cette étendue d’eau turquoise, qui m’attend à une vingtaine de minutes de chez moi, me réjouit grandement. Bon, il ne faut pas croire que je me la coule douce à Maurice et que je passe mes journées à la plage. Loin de là. D’ailleurs, au moment où je vous écris ces lignes, ça fait peut-être un peu plus d’un mois que je n’y ai pas mis les pieds. Mais c’est quand même chouette de savoir que je peux m’y rendre n’importe quand et de me croire en pseudo vacances.

Ne pas sortir seul(e) le soir

S’il y a bien un truc qui m’a surprise ici c’est la tombée de la nuit. Il fait généralement nuit vers 18h00 et c’est à peu près comme ça toute l’année. En plus, que l’on soit en ville ou à la « campagne » il fait vraiment nuit noire. Si vous allez à Maurice, aussi bien pour les vacances que pour y vivre, sachez qu’il ne vaut mieux pas sortir seul(e) le soir. Non loin de moi l’idée de vous faire peur, mais c’est une réalité, surtout pour les femmes. Et puis, les Mauriciens n’ont pas cette culture française d’aller en ville le soir pour aller boire un verre. Ils vont plutôt dans les centres commerciaux qui regroupent restaurants, bars et magasins. Bien sûr, vous trouverez des restaurants et bars sympas en bord de mer.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *