Un noel sous les tropiques
Maurice

Un Noël sous les tropiques

C’est le deuxième Noël que je passe à Maurice. Mais la vérité c’est que le premier était un peu raté. Comme nous venions tout juste de débarquer, nous n’avions rien fait de spécial. Alors cette année, j’étais bien décidée à le fêter en grande pompe et à vous faire découvrir à quoi ressemble un Noël à l’île Maurice…

Noël en plein été ?

Ici la période de fêtes de fin d’année tombe en plein été. Et sincèrement ça fait très bizarre car avec le temps qu’il fait on a plutôt envie de passer ses journées à lézarder à la plage. Surtout que ces derniers jours ont été horriblement chaud, sans parler de l’humidité. Bref, si vous voulez avoir une idée c’est simple, il vous suffit d’imaginer fêter Noël au mois d’août. Alors ? Ça vous tente ? Ceci étant dit, même si c’est assez drôle, je dois avouer que c’est quand même plaisant de pouvoir célébrer la nouvelle année avec du soleil et des grillades. Au moins sur ce point, c’est l’île qui gagne.

Et l’esprit de Noël dans tout ça ?

Noel sous les cocotiers
Quelques unes des illuminations dans un centre commercial.

Pour l’esprit de Noël à Maurice, on y repassera. Il faut comprendre que cette île est habitée par plusieurs communautés dont les hindous, les musulmans, les créoles et les blancs, pour faire simple. Noël est fêté par les créoles et les blancs, même si certains hindous et musulmans le célèbrent mais sans ses valeurs religieuses. Il faut savoir que Nouvel An est bien plus fêté et bien plus important que Noël. Le 31 c’est l’occasion pour les Mauriciens de se retrouver en famille autour d’un grand repas s’achevant sur des feux d’artifices. En France, Nouvel An est plutôt une occasion de faire la fête et n’a pas du tout les mêmes valeurs qu’ici.

En ce qui concerne les décorations et l’ambiance de Noël, ce n’est pas trop ça non plus. Beaucoup d’expatriés partagent le même sentiment à ce sujet. A commencer par les illuminations en ville : elles sont quasi inexistantes. D’ailleurs, le peu d’illuminations installées fait plutôt penser à la nouvelle année. En plus, elles sont aux couleurs du drapeau mauricien : rouge, bleu, jaune et vert.  Je vous laisse imaginer le tableau. En revanche, les grands centres commerciaux peuvent rivaliser avec la France. Leurs décorations sont très belles, très « noëliques ». Ce sont les rares endroits où l’on peut vraiment ressentir l’esprit et la magie de Noël.

Enfin le 24 décembre, les magasins sont bondés et ouverts jusqu’aux aurores. Beaucoup de personnes vont dans les rues et se promènent tard le soir. Pour une fois dans l’année que les magasins ne ferment pas à 16h00 tapante…

Ce qui manque de Noël ?

Le Dodo fête Noel
Une décoration dans un centre commercial.

Ce qu’il manque globalement à Maurice c’est la magie de Noël. Faut dire qu’avec ce peu de décorations, cette chaleur et tout ce qu’il n’y a pas, difficile de se mettre dans l’ambiance des fêtes. Ici, vous ne trouverez pas de véritables marchés de Noël. Il y en a bien quelques-uns mais ils durent un jour voire deux tout au plus et ne sont jamais fixes. En plus vous n’y trouverez que des petits cadeaux. Exit les vins chauds, les jus d’orange chauds, les pains d’épice, les bretzels, les marrons chauds et autres gourmandises de Noël. D’ailleurs à Maurice, peu importe le magasin, vous ne trouverez pas non plus beaucoup de calendriers de l’avent.  Vous pouvez même les compter sur les doigts de la main. Cela ne correspond peut-être pas à la vision que j’ai de cette période mais heureusement que je peux me rattraper à la maison où je mets le paquet !

Noël à la maison, le vrai Noël

esprit de noel
Même si je suis à Maurice, je reste attachée à mes traditions. J’y tiens sans quoi il ne s’agirait pas d’un véritable Noël. Alors comme le veut ma tradition, je mets toutes mes décorations le premier weekend de décembre et je ne les enlève que début janvier. Je me fais mon chocolat chaud spécial Noël (recette de ma maman) même par 30°C, je porte mes pyjamas de Noël, j’écoute en boucle des chansons de Noël, je fais des sablés de Noël, j’écris mes cartes de vœux… Pour faire court, je vis Noël tout le mois de décembre. D’ailleurs je ne vous cache pas que j’aurais aimé que cela dure plus longtemps. C’est passé tellement vite… Pour ce noël j’ai essayé de recréer l’environnement de ceux que j’ai toujours connus. Etre expatriée n’est pas toujours facile, surtout en période de fêtes car la famille manque. Alors on pense à eux et surtout on s’appelle. Pour le coup, vive la technologie et merci WhatsApp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *